Réalisation : Eddy Luyckx
Durée : 54 minutes
4/3 pouce BVU
PAL couleur
1985

LA FEMME AU SANG CANNIBALE

Synopsis

Interrogation d’un fils à ses parents, le père, la mère et puis plus loin, avant : le grand-père qui ne veut plus parler du passé ; plus loin, après : le fils, petit-fils qui a cinq ans et demi aujourd’hui, qui ne dit pas, qui joue au milieu des jeux-machines mises en scène dans un théâtre, lieu du possible qui pourra être sa vie ? Le fils interrogateur, le réalisateur, n’apparaît pas, réfugié qu’il est dans son désir de départ, derrière la caméra hors-champ, dans le son des questions et du bateau qui s’en va. Le père et la mère se souviennent de leur rencontre ; ils parlent l’un de l’autre ; lui : d’elle, de sa maladie, de sa peur, de son amour à lui, de ce qui a compté, elle encore ;  elle : de lui, à son chevet, de son amour à elle, ce qui vaut toujours, encore de lui. Ils oublient la caméra, ils n’oublient pas que c’est leur fils qui leur parle, qui s’interroge lui-même : les souvenirs sont-ils trop limpides ? D’autres mensonges à l’histoire ? Poser des questions alors qu’il n’y a pas de réponses. L’interrogation au monde, c’est le texte du poète jamaïcain Linton Kwesi Johnson qui vient structurer le montage. Linton parle à/de  son père et à la vie qui l’a broyé : « Yu fite a good fite… ton combat était juste ». Résonnances, écho de la question du film, la voix Linton, grave, qui parle, au bord d’un fleuve, du poids d’une vie qui fut le germe de la sienne.

Mais pourquoi « La femme au sang cannibale » ? et le père de conclure : « … Cannibale ? ça voudrait dire qu’on s’est mangé l’un à l’autre, non, on se s’rait plutôt intégré l’un à l’autre… non… je ne vois pas pourquoi cela s’appelle comme ça».

Fiche technique

  • Réalisation : Eddy Luyckx
  • Image : Jean-Pierre Dardenne, Alain Marcoen, Pierre Huby
  • Son : Thierry Dehalleux, Jean-Pierre Grasset, Jean-Paul Buisson
  • Machinistes : Georges Van dongen, Jean-Paul Willems
  • Conformation : Pierre Huby
  • Mixage : Jean-Pierre Grasset, Jean-Paul Buisson
  • Directeurs de production : Luc Dardenne et Véronique Marit
  • Charge de production au Havre : Gérard Bert
  • Producteur délégué :
    Dérives
    Wallonie Image Production (W.I.P.)

Coproducteurs

  • Maison de la culture du Havre

Contacts et Ventes

DÉRIVES
13, quai de Gaulle

B-4020 Liège
Tél +32-(0)4 342 49 39

e-mail info@derives.be

W.I.P
Pôle Image de Liège - Bâtiment T
Rue de Mulhouse, 36
B 4020 Liège
Tél. +32 (0)4 340 10 40
Fax: +32 (0)4 340 10 41
e-mail info@wip.be